portrait_anonyme

Membre permanent

Vincent ARRIGHI

Assistant d'étude et d'opération

Coordonnées

Corps

Institut National de Recherches Archéologiques Préventives

Discipline(s)

ARCHEOLOGIE

Thèmes de recherche

Topographie, photogrammétrie, SIG

Activités / CV

Après trois années d’étude en science des Mathématiques à l’université de Toulouse Paul Sabatier, je me suis tourné, en 1999, vers les sciences Humaines à l’université de Toulouse Jean Jaurès pour obtenir, en 2003, une maîtrise en archéologie. En 2004, j’ai été recruté à l’INRAP où j’ai débuté ma carrière en qualité de technicien d’opération en région Centre-Ile-de-France. A la suite de plusieurs formations spécialisées, j’ai décroché, en 2005, un poste permanent d’assistant d’étude et de recherche en qualité de topographe, d’abord dans la coordination du tracé autoroutier de l’A19 puis, suite à une mutation en 2008, dans la cellule topographique du centre de recherche de Saint-Orens de Gameville où j’assure l’ensemble des relevés topographiques des sites archéologiques qui me sont confiés. En parallèle, j’ai continué ma formation pour devenir géomaticien, photogrammètre et télépilote de drone. Mes missions me permettent de travailler sur tout le territoire national, dans les DOM-TOM et à l’international où j’ai notamment rejoint, depuis 2015, la Mission Préhistorique au Kénya (MPK) pour le projet WTAP (West Turkana Archaeological Project). Cette mission archéologique française est dédiée à l’exploration et l’étude de sites préhistoriques plio-pleistocènes de la rive occidentale du lac Turkana dont le site de Lomekwi 3 (site éponyme de la culture lomekwienne) a révélé les plus anciens outils de pierre taillée connus (3.3 millions d’année).

Publications extraites de HAL affiliées à TRACES : UMR 5608