Un ou plusieurs berceaux de l’Humanité ? À la recherche des origines du genre Homo en Afrique australe

Publié le 30 juillet 2021 Mis à jour le 30 juillet 2021
le 10 août 2021
21h30
Musée National de Préhistoire
20210730_Bruxelles_MNP
20210730_Bruxelles_MNP

Conférence de L. Bruxelles

Savoir d’où l’on vient est une question majeure que nous nous posons tous. Avec la multitude des fossiles qui jalonnent la lignée humaine, il est encore plus difficile de s’y retrouver. D’autant que nos travaux récents menés dans les grottes d’Afrique du Sud révèlent une contemporanéité entre les fossiles sud-africains et ceux, mieux connus, du grand rift est-africain.

Il convient donc de revoir la notion de « Berceau de l’Humanité ». Doit-on chercher un lieu précis où notre genre, le genre Homo, est apparu ? Ou doit-on penser que l’évolution humaine est le fruit de plusieurs berceaux ? Et si finalement c’était toute l’Afrique qu’il fallait considérer, les sites connus n’étant alors que des fragments de ce berceau, jalonnant une histoire commune qu’il faut envisager à l’échelle de tout un continent ?

C’est à cette question que nos recherches dans plusieurs pays d’Afrique australe tentent de répondre depuis plusieurs années, mêlant aventure scientifique et aventure humaine.

L. Bruxelles est est karstologue et géoarchéologue, membre de l'Inrap. Médaille de bronze du CNRS 2015, il a notamment travaillé à la datation de l'hominidé fossile Little Foot en Afrique du Sud.

Conférence donnée dans le cadre des Nocturnes 2021, sur inscription gratuite. Plus d'info sur le site du Musée National de Préhistoire des Eyzies.