Nouvelles possibilités de mobilités Erasmus+ avec l'Afrique

Publié le 22 septembre 2022 Mis à jour le 22 septembre 2022
du 22 septembre 2022 au 29 septembre 2022
20220922_europe
20220922_europe

Un projet porté par Camille Bourdier

Conjointement à six autres universités partenaires, l'Université Toulouse II Jean Jaurès vient de décrocher un financement pour plus 100 mobilités sur trois ans visant l’échange d’expertises complémentaires autour de l’archéologie, l’histoire et le patrimoine culturel préhistorique, protohistorique et médiéval de l’Afrique.

L’Université Toulouse - Jean Jaurès et six autres universités partenaires (l’université du Cap - Afrique du sud, l’université d'Abomey-Calavi - Bénin, l'université Norbert Zongo de Koudougou - Burkina Faso, l’université Félix Houphouët Boigny - Côte d'Ivoire, l’université d’Addis Abeba - Ethiopie et l’université du Zimbabwe - Zimbabwe) sont lauréates d’un projet Erasmus + pour la mobilité internationale des étudiants et des enseignants.

Ce projet, porté par Camille Bourdier, maîtresse de conférences en art préhistorique et co-responsable du Pôle Afrique - Histoire et archéologie africaines de l'université, vise à l’échange d’expertises complémentaires autour de l’archéologie, de l’histoire et du patrimoine culturel préhistorique, protohistorique et médiéval de l’Afrique.

Plus de 100 mobilités sont planifiées pour les 3 années à venir et seront l’opportunité d’impulser de nouvelles coopérations scientifiques, notamment auprès des jeunes chercheur·e·s, pour un développement à long terme des partenariats entre UT2J et l’Afrique sub-saharienne.

Les universités partenaires et co-lauréates :

  • Université du Cap (Afrique du sud)
  • Université d'Abomey-Calavi (Bénin)
  • Université Norbert Zongo (Burkina Faso)
  • Université Félix Houphouët Boigny (Côte d'Ivoire)
  • Université d’Addis Abeba (Ethiopie)
  • Université du Zimbabwe (Zimbabwe)