Membre associé

Damien FLAS

ATER

Coordonnées

Adresse
Laboratoire TRACES – UMR 5608 Université Toulouse Jean Jaurès Maison de la Recherche 5, allée Antonio Machado 31058 TOULOUSE Cedex 9
Tél
0561502436
Mail
damienflas@yahoo.com

Corps

Université Toulouse Jean Jaurès

Discipline(s) enseignée(s)

Enseignements en Licence : TD Préhistoire, Europe préhistorique : de Néandertal à Sapiens, Méthodologie de l’archéologie,…

Thèmes de recherche

Mes travaux sont consacrés à la question des changements affectant les dernières sociétés néandertaliennes et les premières populations d’Homo sapiens en Eurasie, en particulier via l’étude de l’industrie lithique. Ces problématiques sont abordées en se focalisant sur des zones souvent considérées comme marginales afin de tester les modèles établis par ailleurs. Mes travaux ont ainsi été jusqu’à présent concentrés en Europe septentrionale (Lincombien-Ranisien-Jerzmanowicien, Aurignacien) et en Asie centrale (Iran, Ouzbékistan, Mongolie). Je développe désormais également des travaux concernant les phases anciennes du complexe aurignacien dans le Sud-Ouest de l’Europe.

Activités / CV


– Début du Paléolithique supérieur en Europe septentrionale
Après mes recherches doctorales consacrées au complexe Lincombien-Ranisien-Jerzmanowicien, mes travaux actuels sont centrés autour des problématiques de la séquence chrono-culturelle aurignacienne en Europe septentrionale et centrale. Ces recherches sur les débuts du Paléolithique supérieur dans le Nord de l’Europe m’ont amené à collaborer à différents projets. J’ai ainsi pris part à la révision des collections provenant de la grotte de Spy et à celles de la Troisième Caverne de Goyet, ainsi qu’aux fouilles du Trou de l’Abîme (Couvin, Belgique).

– Paléolithique moyen et supérieur en Asie centrale

En parallèle aux travaux consacrés à ma thèse de doctorat, j’ai collaboré à la fouille de la grotte Yafteh (Luristan, Iran), site livrant des industries du Paléolithique supérieur ancien (« Baradostien »), présentant des analogies avec l’Ahmarien du Proche-Orient et le (Proto)-Aurignacien européen.
Après ma thèse, j’ai dirigé un projet de recherche concernant le Paléolithique moyen et supérieur en Ouzbékistan. Ce projet a conduit à la mise en place d’une collaboration internationale (Musées royaux d’Art et d’Histoire, Institut d’Archéologie et d’Ethnographie de Novossibirsk, Académie des Sciences d’Ouzbékistan) pour mener quatre campagnes de fouilles à Kulbulak, site stratifié de plein air livrant des industries des Paléolithiques moyen et supérieur et permettant d’apporter des données neuves à la problématique de la transition entre ces deux périodes en Asie centrale. Dans le fil de ces recherches, j’ai intégré, depuis 2012, l’équipe menant des fouilles à Tolbor 16 (Mongolie). Ce site livre d’importantes occupations du début du Paléolithique supérieur.

- Problématique du Protoaurignacien / Aurignacien ancien dans le Sud-Ouest de l’Europe
Depuis 2016, je développe également cette problématique via l’étude de séries lithiques provenant des grottes Gatzarria et Isturitz (Pyrénées-Atlantiques), ainsi que par ma participation au projet de reprise de fouilles à la Roche à Pierrot (Saint-Césaire, Charente-Maritime).

- Autres activités de recherches
En dehors de mes activités relatives au Paléolithique d’Eurasie, j’ai eu l’occasion d’assurer, entre 2003 et 2007, la cogestion de secteurs de fouille d’un site néo-assyrien (Khishâm, Syrie). En 2011, j’ai également été amené à étudier des industries en obsidienne provenant de l’Île de Pâques dans le cadre d’un projet mené par N. Cauwe (MRAH, Bruxelles).

Publications extraites de HAL affiliées à TRACES : UMR 5608