Plateau - Archéologie expérimentale : faune, lithique, tracéologie & géoarchéologie


Responsables : Emilie CAMPMAS & Marie-Cécile SOULIER

Présentation :
L’expérimentation et la réalisation de référentiels occupent une place forte dans notre discipline car elles permettent de développer de nouveaux outils d’analyse pour le matériel archéologique, qu’il s’agisse de mieux comprendre les gestes de boucherie, l’effet de la chauffe sur certains matériaux, l’efficacité d’un type d’outil, etc. Ce sont des moyens pour notre discipline d’avancer dans notre capacité à appréhender les comportements des populations du passé, mais aussi les processus de conservation des sites et du matériel archéologique.
 
Pourquoi un espace dédié et quelle utilisation en archéologie :
Le plateau expérimental dont dispose TRACES est une spécificité de notre UMR et n’a pour l’heure aucune équivalence dans les autres laboratoires d’archéologie. L’expérimentation demande du temps et de l’espace afin de pouvoir tester des hypothèses préalablement formulées en contrôlant une large gamme de variables. Notre pôle expérimental est réparti en différentes zones : plateforme expérimentale extérieure, plateforme expérimentale intérieure et chambre froide. L’espace extérieur offre la possibilité de mener des expérimentations de tir, de boucherie et de taille. L’espace intérieur se compose entre autres d’une chambre froide permettant le stockage des animaux avant les expérimentations et d’un four à moufle avec cheminée pour réaliser des expérimentations de chauffe. Le pôle expérimental de TRACES permet par ailleurs d’enrichir les différentes thèques (collections de référence) de notre laboratoire. Par exemple, plusieurs carcasses d’animaux (cerfs, bison, moutons) sur lesquelles ont été effectuées des activités de boucherie expérimentales sont après analyse intégrées à l’ostéothèque. Les outils utilisés lors des sessions d’expérimentation sont référencés dans la tracéothèque, tandis que des débitages d’outils expérimentaux en silex viennent alimenter la lithothèque. Notre espace permet de réaliser des expérimentations dans différents domaines : taphonomie, archéozoologie, technologie lithique, tracéologie, géomorphologie, etc. Ce volet expérimental est complété par des approches actualistes menées sur le terrain, comme par exemple l’étude des grands carnivores dans leur contexte naturel, des observations ethnoarchéologiques, notamment sur les pratiques de boucherie chez les peuples de chasseurs-cueilleurs actuels, ou l’étude de mollusques marins exploités par des collecteurs actuels de moules en milieu sauvage.
 
Quelle évolution :
Le pôle expérimental de TRACES a plusieurs ambitions, par les locaux et le matériel dédiés à cette activité :
1) attirer des étudiants,
2) offrir un espace de travail aux chercheurs du laboratoire et extérieurs afin qu’ils puissent y mener des expérimentations dans des conditions optimales, et
3) diffuser les données à la communauté scientifique en mettant les résultats obtenus et les collections de référence créées par les expérimentations en accès libre (en ligne et consultables dans les locaux). Ces données pourront être re-questionnées selon de nouvelles problématiques et utilisées au-delà de ce qui avait été prévu.
Ainsi, les collections expérimentales et les données en ligne seront sans cesse enrichies. De nouveaux équipements (chambre froide négative, microscope confocal, spectrométrie FTIR, vivarium) viendront compléter ceux déjà acquis et permettront d’affiner les données et de multiplier les domaines de compétence. Enfin, le développement d’un module d’enseignement sur l’approche expérimentale (mise en place d’un protocole d’expérimentation, expérimentation et traitement des données expérimentales) est envisagé pour la prochaine maquette du Master “Arts, Sociétés et Environnements de la Préhistoire et de la Protohistoire : Europe, Afrique (ASE2P)”.

 
Espace extérieur du plateau expérimental (à gauche) et zones dédiées au matériel d’étude (à droite) microscopie.
 
Partenariats et contacts :
UMR 5199 PACEA, UMR 7194 HNHP, UMR 7269 LAMPEA, Université de Montréal, University of Arizona, INRAP, EA 7278 LAPCOS, UMR 7619 METIS


Publications en lien avec le plateau :
* Campmas, E., Romagnoli, F., Costamagno, S. (en prép.). Mollusk shells as tools, a proxy for human coastal adaptation: Evaluating their performance for carcass processing activities. Journal of Archaeological Science: Reports.
* Campmas, E., Stoetzel, E., Denys, C. (2018). African carnivores as taphonomic agents: Contribution of modern coprogenic sample analysis to their identification. International Journal of Osteoarchaeology 20181–27. doi.org/10.1002/oa.2650
* Lejay, M. (2018a). Approche archéologique et expérimentale des structures de combustion au Paléolithique supérieur ancien. Analyse multiscalaire (micromorphologie et géochimie organique) appliquée aux sites de Régismont-le-Haut et des Bossats (Thèse de Doctorat). Université de Toulouse.
* Lejay, M. (2018b). Résumé de Thèse - Approche archéologique et expérimentale des structures de combustion au Paléolithique supérieur ancien. Analyse multiscalaire (micromorphologie et géochimie organique) appliquée aux sites de Régismont-le-Haut et des Bossats. Bulletin de la Société Préhistorique Française 115, 606–608.
* Lejay, M., Alexis, M., Quénéa, K., Sellami, F., Bon, F. (2016). Organic signatures of fireplaces : experimental references for archaeological interpretations. Organic Geochemistry 99, 67–77. doi.org/10.1016/j.orggeochem.2016.06.002
* Morin, E., Soulier, M.-C. (2017). New criteria for the archaeological identification of bone grease processing. American Antiquity 82, 96–122. doi:doi.org/10.1017/aaq.2016.16
* Pétillon, J.-M., Plisson, H., Cattelain, P. (2016). Thirty Years of Experimental Research on the Breakage Patterns of Stone Age Osseous Points. Overview, Methodological Problems and Current Perspectives. In : Multidisciplinary approaches to the study of Stone Age weaponry, R. Iovita, K. Sano (dir.), Springer, pp. 47–63. doi.org/10.1007/978-94-017-7602-8_4
* Soulier, M.-C., Costamagno, S. (2017). Let the cutmarks speak! Experimental butchery to reconstruct carcass processing. Journal of Archaeological Science: Reports 11, 782–802. doi.org/10.1016/j.jasrep.2016.12.033
* Thiébaut, C., Claud, E., Costamagno, S. (dir.) (sous presse). L'acquisition et le traitement des matières végétales et animales par les Néandertaliens: quelles modalités et quelles stratégies ? Résultats d'une enquête fondée sur l’approche expérimentale et l’étude archéologique de plusieurs sites d'Europe occidentale, menée dans le cadre du PCR "Des traces et des Hommes". P@lethnologie 10.
* Val, A., Costamagno, S., Discamps, E., Chong, S., Claud, E., Coudenneau, A., Deschamps, M., Gerbe, M., Mourre, V., Soulier, M.-C., Thiébaut, C. (2017). Testing the influence of stone tool type on microscopic morphology of cut marks: experimental approach and application to the archaeological record with a case study from the Middle Palaeolithic site of Noisetier Cave (Fréchet-Aure, Hautes-Pyrénées, France). Journal of Archaeological Science: Reports 27, 17–28. doi.org/10.1016/j.jasrep.2016.11.028

Programmes nationaux et internationaux :
Labex LaScArBx Bordeaux, PCR des Traces et des Hommes, INR TaphEN, projet CNRS-Momentum, ANR DeerPal, Marie Curie Fellowship EMORPH, Projet Région NATCH.