20220916_Guillemard_portrait_vignette

Membre permanent

Iris Guillemard

ATER

Coordonnées

Adresse
Laboratoire TRACES UMR 5608 Université Toulouse Jean Jaurès Maison de la Recherche 5, allées Antonio Machado 31058 Toulouse Cedex 9
Mail
iris.guillemard@univ-tlse2.fr
Site internet
https://twitter.com/GuillemardIris

Corps

Université Toulouse Jean Jaurès

Discipline(s)

ARCHEOLOGIE

Discipline(s) enseignée(s)

J'interviens principalement dans les enseignements de Préhistoire et de méthodologie de l'archéologie. J'enseigne également l'initiation à l'étude de mobilier lithique. 

Thèmes de recherche

Mes travaux de recherche s'intéressent aux systèmes techniques lithiques de la fin du Later Stone Age (LSA) en Afrique australe. Je cherche à définir l'évolution des méthodes et techniques de fabrication des outils en pierre, avant et après l'arrivée de l'élevage et de l'agriculture en Afrique australe il y a environ 2000 ans. Pour cela, je privilégie trois axes de recherche : 1) l'évolution des systèmes lithiques 'Wilton' dans le temps ; 2) les variations régionales des industries lithiques de la fin du LSA ; 3) l'étude des assemblages lithiques dans les sites agro-pastoraux. Ces axes de recherche me permettent de comprendre les processus de stabilité et de changement dans les cultures matérielles des chasseurs-cueilleurs de façon diachronique et à différentes échelles géographiques. L'étude de contextes économiques agro-pastoraux me permet également de m'intéresser aux problématiques d'interactions entre chasseurs-cueilleurs et agro-pasteurs aux cours des deux derniers millénaires. 

J'ai réalisé ma thèse en co-tutelle entre l’Université Paris Nanterre et l’Université du Witwatersrand (Afrique du Sud). Cette thèse s'est focalisée sur les systèmes techniques lithiques des derniers chasseurs-cueilleurs d’Afrique du Sud dans le Bassin du Limpopo au cours des derniers trois mille ans. J'ai étudié l’évolution des méthodes et techniques de taille avant et après l’arrivée des agro-pasteurs dans cette région vers AD 300. Je me suis également intéressée aux modalités d’apparition de l’élevage en Afrique australe. 

Suite à cette thèse, j'ai réalisé des séjours postdoctoraux en Afrique du Sud grâce à des financements de l’Institut Français d’Afrique du Sud (IFAS), de la Fondation Maison des Sciences de l'Homme (FMSH), et à l’obtention de la bourse Eugène Fleischmann en 2021. Afin de mieux comprendre les systèmes techniques de la fin du LSA, j'ai lancé une série d’études sur la séquence Wilton du site de Rose Cottage Cave. Le Wilton (8000 BP - 2nd millénaire AD) correspond au dernier grand techno-complexe LSA défini en Afrique du Sud. Le site de Rose Cottage Cave, localisé dans le Free-State en Afrique du Sud, est particulièrement connu comme étant un site de référence majeur pour sa longue séquence archéologique. Il contient des niveaux d'occupation couvrant des phases anciennes du Wilton, ainsi que sa fin avec des niveaux contemporains de l'arrivée et du développement de l'agro-pastoralisme. L'étude de cette séquence nous permettra de mieux comprendre l'évolution des systèmes techniques Wilton dans le temps.

En parallèle de l'étude de Rose Cottage Cave, j'ai également entamé des analyses sur des assemblages lithiques issus de sites agro-pastoraux dans le Bassin du Limpopo. Ces études nous permettrons de discuter si différentes traditions techniques pourraient exister dans ces contextes économiques différents du LSA.

En janvier 2023, je rejoindrai le projet ‘
Foragers and farmers in a mountain contact zone’ dirigé par le Professeur David Pearce du Rock Art Research Institute de l’Université du Witwatersrand (Afrique du Sud). J'étudierai des assemblages lithiques de la période de contact entre chasseurs-cueilleurs et agro-pasteurs dans la région étendue du Maloti-Drakensberg. Les analyses réalisées dans le cadre de ce projet me permettront d'étudier d'autres séquences archéologiques datées de la fin du LSA, de comparer différents modèles régionaux, et de continuer l'exploration des systèmes techniques lithiques suite à l'apparition de l'agro-pastoralisme en Afrique australe. 

Activités / CV

Formation académique

2020 : Doctorat en Archéologie Préhistorique, cotutelle entre Paris Nanterre Université et l’Université du Witwatersrand (Afrique du Sud).

Titre de la thèse:
 Change and continuity in the lithic technologies from Final to Ceramic Later Stone Age, Limpopo Basin, South Africa.

Directeurs : Karim Sadr (University of the Witwatersrand) & Eric Boëda (Université Paris Nanterre), tuteur Guillaume Porraz (Aix-Marseille Université)

2014 : Master en Archéologie Préhistorique, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Recherche postdoctorale

2023-2025: Postdoctorat à l'Université du Witwatersrand dans le cadre du projet 'Foragers and farmers in a mountain contact zone' dirigé par D. Pearce (Rock Art Research Institute). Financé par la National Research Foundation d'Afrique du Sud et le University Research Council (Wits University).
Projet d'étude: analyse d'assemblages lithiques couvrant les cinq derniers mille ans dans la région étendue du Maloti-Drakensberg, avant et après l'apparition des sociétés agropastorales. 

2021-2022: Bourse postdoctorale Eugène Fleischmann de la Société d'Ethnologie de Nanterre
Projet d'étude: Productions lithiques et identités dans l'Afrique australe du 11ème au 16ème siècle de notre ère. 

Avril-juin 2021: Mobilité postdoctorale du Programme Atlas, financé par l'IFAS et la FMSH. 
Projet d'étude: Analyse lithique des niveaux Wilton Classique du site de Rose Cottage Cave

Publications à comité de relecture

Guillemard, I. 2020. Equating language, genes and subsistence? The appearance of herding in southern Africa. Azania 55: 97-120. 

Guillemard, I. & Porraz, G. 2019. What is a Wilton scraper? Perspectives from the late Holocene assemblage of Balerno Main Shelter, Limpopo Province, South Africa. Southern African Humanities 32: 135-161. 

Organisation de sessions

SAfA 2023, Rice University (Houston): From Pleistocene into the Holocene: hunter-gatherers and herders in southern Africa during the last 30, 000 years. Avec G. Bader (University of Tübingen). 

SAfA 2021, University of Oxford: Populations and interactions in the southern African Later Stone Age. Avec T. Forssman (University of Pretoria). 

Publications extraites de HAL affiliées à TRACES : UMR 5608