On dirait le Sud...

Publié le 24 novembre 2022 Mis à jour le 24 novembre 2022
du 24 novembre 2022 au 1 décembre 2022
20221124_publi_genetique_oc
20221124_publi_genetique_oc

Rencontres entre groupes néolithiques et chasseurs-cueilleurs en Occitanie

La période néolithique, marquée par le développement de l’agriculture en Europe occidentale, a été accompagnée de changements démographiques majeurs modelant la structure génétique des groupes humains. Une équipe franco-allemande de paléogénéticiens et d’archéologues (intégrant notamment Muriel Gandelin et Jean Guilaine) a confronté l’évolution culturelle et génétique des groupes néolithiques de la région Occitanie à travers l’étude de 6 sites archéologiques, réunissant les génomes de 28 individus datés entre 5500 et 2500 avant J.-C. En combinant les données génomiques et archéologiques, cette étude identifie le Sud de la France comme zone particulière d’échanges culturels et biologiques entre communautés de fermiers néolithiques nouvellement installés et groupes chasseurs-cueilleurs autochtones. Les résultats, publiés dans la revue Iscience mettent ainsi en exergue des différences majeures entre les routes de diffusion néolithique méditerranéenne et continentale en ce qui concerne les modalités de migrations et de métissages.