Travaux et Recherches Archéologiques
sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés
UMR 5608 T.R.A.C.E.S

Accueil TRACES > Equipes et pôles de recherche > SMP3C

Les Fieux

Fouille programmée d'un site archéologique du Nord du Quercy

TRACES_Axe-1_Operation_Les-fieux_Vue-aerienne.JPGMots clés
Lot, Paléolithique moyen, Moustérien, Paléolithique supérieur, Gravettien, archéologie

Responsables
Vincent MOURRE (INRAP, UMR TRACES), Magali GERBE (UMR 6636 LAMPEA)

Financement et support logistique
Communauté de communes du Pays de Padirac, Ministère de la Culture, Conseil général du Lot, association Archéologies


Pa
rticipants et membres de l'équipe scientifique
Laurent BRUXELLES (INRAP, UMR 5608 TRACES), Pierre CHALARD (Ministère de la Culture, UMR 5608 TRACES), David COLONGE (INRAP, UMR 5608 TRACES), Stéphanie CRAVINHO (UMR 6130 CEPAM), Géraldine DELFOUR, Marie-Hélène DIAS-MEIRINHO (UMR 5608 TRACES), Patricia GUILLERMIN (Musée régional de Préhistoire d'Orgnac , UMR 5608 TRACES), Véronique LAROULANDIE (CNRS, UMR 5199 PACEA), Hélène MARTIN (INRAP, UMR 5608 TRACES), Bruno MAUREILLE (CNRS, UMR 5199 PACEA - LAPP), Céline THIÉBAUT (UMR 5199 PACEA), Alain TURQ (UMR 5199 PACEA), Nicolas VALDEYRON (Université de Toulouse - Le Mirail, UMR 5608 TRACES).

Campagnes de terrain
2006 à 2009

Rapport d'activité
TRACES_Axe-1_Operation_Les-fieux_Vue-fouille.JPGLe site des Fieux se trouve dans la partie septentrionale du Causse de Gramat, au nord du Quercy. Il fait l'objet de recherches archéologiques depuis une quarantaine d'années et a en particulier été fouillé sous la direction de F. Champagne de 1967 à la fin des années 1990. Bien qu'il ait livré une séquence exceptionnelle (Moustérien, Aurignacien, Gravettien, Solutréen, Sauveterrien, Néolithique), il est resté en grande partie inédit.



TRACES_Axe-1_Operation_Les-fieux_Mousterien-Mandibule-Bison.JPGDepuis 1997, le site fait l'objet d'un projet d'aménagement et de valorisation en vue d'une ouverture au public. Avant 2005, l'absence de structure de protection dans le secteur principal du gisement a occasionné d'importantes détériorations des témoins stratigraphiques en place. Dans la perspective d'une ouverture au public, la rectification des coupes et la remise en état du site s'imposaient. Ces travaux devaient évidemment s'effectuer dans le respect des méthodes archéologiques modernes (enregistrement systématique des observations archéologiques et de la position des vestiges archéologiques, tamisage à l'eau des sédiments, relevé et étude géoarchéologique des coupes redressées, etc.).

TRACES_Axe-1_Operation_Les-fieux_Pointe-pseudo-silex.JPGLes travaux réalisés ne sauraient toutefois se résumer à un simple toilettage du site : ils offrent une remarquable opportunité de traiter un certain nombre d'interrogations scientifiques encore sans réponse, notamment en ce qui concerne l'histoire du karst des Fieux, les processus de mise en place du remplissage archéologique, l'âge des niveaux paléolithiques ou encore les modalités d'occupation du site dans une perspective diachronique. La reprise des travaux de terrains aux Fieux se justifie scientifiquement par la nécessité de revenir sur le site pour répondre à certaines questions en suspens et elle doit aboutir, à terme, à la publication monographique de ce site exceptionnel, qui fait encore cruellement défaut à ce jour.

Publications
Chalard, P., Guillermin, P. et Jarry, M. (2006) - « Acquisition et exploitation des silex allochtones au Gravettien : l'exemple de la couche E du gisement des Fieux (Lot, France) », in: Notions de territoire et de mobilité. Exemples de l'Europe et des premières nations en Amérique du Nord avant le contact européen, Bressy, C., Burke, A., Chalard, P. et Martin, H., (Éds.), Liège, Actes de sessions présentées au Xe congrès annuel de l'Association Européenne des Archéologues à Lyon (8-11 septembre 2004), ERAUL 116, pp. 29-40.

Guillermin, P. (2006) - « Les Fieux : une occupation gravettienne du causse quercinois », Paléo, 18, pp. 69-94.

Mourre, V. (2009) - « Les travaux en cours aux Fieux », Annales des rencontres archéologiques de Saint-Céré, n° 17, pp. 21-25.

Thiébaut, C., Mourre, V. et Turq, A. (2009) - « Diversité des matériaux et diversité des schémas de production au sein de l'industrie moustérienne de la couche K des Fieux (Miers, Lot) », Bulletin de la Société Préhistorique Française, t. 106, n° 2, pp. 239-256.
 


 

 

 

 



Logo Sciences en marche

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page