"New insights on interpersonal violence in the Late Pleistocene based on the Nile valley cemetery of Jebel Sahaba" I. Crevecoeur et al.

Publié le 27 mai 2021 Mis à jour le 6 juillet 2021
le 27 mai 2021
20210527_JebelSahaba_01
20210527_JebelSahaba_01
Une nouvelle études du cimetière de Jebel Sahaba (vallée du Nil, actuel Soudan), menée par I. Crevecoeur, M.‑H. Dias‑Meirinho, A. Zazzo, D. Antoine et F. Bon, propose que ce site, considéré comme l’un des plus anciens témoignages de guerre à la Préhistoire, reflète plutôt pour une succession de conflits de moindre ampleur, liée à la compétition pour l’accès aux ressources.

Ce travail, publié dans Scientific Reports, a pu voir le jour grâce à un soutien de la MSHT et de TRACES, ainsi que de l'ANR BigDry.

New insights on interpersonal violence in the Late Pleistocene based on the Nile valley cemetery of Jebel Sahaba, Isabelle Crevecoeur, Marie‑Hélène Dias‑Meirinho, Antoine Zazzo, Daniel Antoine & François Bon. Scientific Reports, 27 mai 2021.