ATER

Emmanuel BAUDOUIN

Attaché Temporaire d'Enseignement et de Recherche (ATER)

Coordonnées

Adresse
Laboratoire TRACES – UMR 5608 Université Toulouse Jean Jaurès Maison de la Recherche 5, allée Antonio Machado 31058 TOULOUSE CEDEX 9
Bureau
F323
Mail
emmanuel.baudouin@univ-tlse2.fr
Site internet
https://univ-tlse2.academia.edu/EmmanuelBaudouin

Corps

Université Toulouse Jean Jaurès

Discipline(s)

ARCHEOLOGIE

Discipline(s) enseignée(s)

Enseignements généraux (L1, L2, L3) et spécialisés (L3, Master) en méthodologie du travail universitaire et en visite de sites (L1), en Arts préhistoriques (L2, L3) et en Préhistoire sur les phases récentes (Néolithique) de la Préhistoire européenne et orientale (L3, Master)

Thèmes de recherche

Mes activités de recherche portent sur les échanges techniques dans le domaine de l'architecture durant les périodes néolithique et chalcolithique (7e-5e millénaire) essentiellement en Mésopotamie (Syrie, Iraq, Turquie orientale) et dans le sud du Caucase (Azerbaïdjan, Arménie, Géorgie). Mes recherches s'articulent autour de trois axes principaux : 

- l'innovation, le métissage et l'emprunt dans le but de déterminer les dynamiques à l'origine des techniques architecturales, de leur diffusion puis de leur assimilation ; 
- le conservatisme et la simplification des techniques notamment dans le sud du Caucase au Néolithique où les changements architecturaux semblent plus lents qu'en Mésopotamie voisine ; 
- la rythmicité et les changements sociaux au regard de l'évolution de l'habitat

Activités / CV

Parcours

2019-2020 : Contrat postdoctoral à la Sorbonne University Abu Dhabi, chef du département d'Histoire de l'art et Archéologie par interim
2018-2019 : Lauréat de la Japan Society for the Promotion of Science (JSPS) pour la réalisation d'un postdoctorat au Laboratoire de Préhistoire de l'Université de Tokyo sous la direction du Professeur Yoshihiro Nishiaki (The University of Tokyo)
2011-2020 : Doctorat en Archéologie du Proche-Orient ancien réalisé à la Sorbonne Université sous la direction de M. Jean-Yves Monchambert 


Opérations de terrain (en cours) 

- Depuis 2020 : Membre de la mission française "Larsa-'Oueili" à Tell el 'Oueili (Iraq)
- Depuis 2018 : Membre de la mission franco-azerbaïdjanaise "Boyuk Kesik" à Kiçik Tepe (Azerbaïdjan)
- Depuis 2016 : Co-responsable de la fouille du castellas de Murviel-lès-Montpellier (34)


Opérations de terrain (terminées)

- 2016 : Membres de la mission internationale 'Globalkites' (Jordanie)
- 2012-2015 : Membre de la mission internationale ANR 'Kura in Motion!' à Mentesh Tepe (Azerbaïdjan)
- 2015 : Membre de la mission internationale ANR 'Kura in Motion!' à MPS18 (Azerbaïdjan)
- 2013 : Membre de la mission franco-géorgienne à Gadachrili Gora (Géorgie)
- 2011 : Membre de la mission belgo-syrienne à Chagar Bazar (Syrie)
- 2012 : Membre de la mission française à Tell Mohammed Dyab (Syrie)
- 2008-2010 : Membre de la fouille programmée du castellas de Murviel-lès-Montpellier (34)
- 2009-2010 : Membre de la fouille programmée de la nécropole de Richeaume (13)


Programmes de recherche 

- En cours : Membre du projet ANR 'KUR(A)GAN' co-dirigé par Giulio Palumbi et Svend Hansen (DAI)
- Depuis 2011 : Reponsable de secteur (2011-2015), sous la responsabilité d'Alexandre Beylier, puis responsable de la fouille programmée du castellas de Murviel-lès-Montpellier (2016-) en collaboration avec Joachim Le Bomin (UMR 5189 HISOMA)
- 2013-2016 : Membre du projet ANR 'Kura in Motion!' co-dirigé par Bertille Lyonnet et Barbara Helwing
- 2014-2015 : Membre du programme international YEYLAQ de l'Idex Sorbonne Université Pour l'Enseignement et la Recherche dirigée par Marjan Mashkour (CNRS, UMR 7209 AASPE)


Manifestations scientifiques

- 20 novembre 2020 : coordinateur de la journée d'étude "Construire en terre : transferts de connaissances, perceptions culturelles et changements sociaux" dans le cadre des séminaires de recherche du Master ASE2P
- 2019 : Organisation, en collaboration avec Yoshihiro Nishiaki, du workshop international 'Early Farming Societies of the Southern Caucasus: 10 Years of Archaeological Discoveries of Japanese and French Expeditions", 9 mai - Université de Tokyo (Japon)


Publications principales


Ouvrage

Baudouin, E. (accepté). L’architecture en Syro-Mésopotamie et dans le Caucase de la fin du VIIe à la fin du Vemillénaire av. J.-C. Turnhout : Brepols Publishers, The East, ARAXES. 


Chapitre d’ouvrage

Nishiaki, Y., Baudouin, E., Guliyev, F. (sous presse). Mudbrick size as a cultural marker in the earliest Neolithic of the Southern Caucasus. In Yoshihiro Nishiaki (dir.), Göytepe, a Neolithic site in the Middle Kura Valley. Oxford : Archaeopress.

Baudouin, E. (2020). La néolithisation du Caucase. In Martin Sauvage (dir.), Atlas historique du Proche-Orient ancien. Paris : Les Belles Lettres. 

Baudouin, E. (2017). Rapport préliminaire sur les techniques architecturales à Mentesh Tepe (Azerbaïdjan). In Barbara Helwing, Tevekkül Aliyev, Bertille Lyonnet, Farhad Guliyev, Svend Hansen & Guram Mirtskhulava (eds.), The Kura Projects: New Research on the Late Prehistory of the Southern Caucasus (Archäologie in Iran und Turan 16). Berlin : Deutsches Archäologisches Institut, Eurasien-Abteilung, p. 153–162.


Article


Baudouin, E. (2020). Les premières briques crues du Caucase au Néolithique : modelées ou moulées ?e-Phaïstos VIII-2000.

Baudouin, E. (2019). Rethinking Architectural Techniques of Southern Caucasus in the 6 Insights, Paléorient, n°45/1, p. 115-150. 

Baudouin, E. (2018). L’architecture en Syro-Mésopotamie et dans le Caucase de la fin du VIIe à la fin du Vemillénaire av. J.-C.Bulletin de la Société Préhistorique Française, 115/2, p. 405-407.


Baudouin, E. (2018). L’architecture en Syro-Mésopotamie et dans le Caucase de la fin du 7e à la fin du 5e millénaire av. J.-C.e-Phaïstos VI-2 2017/2018.


Baudouin, E. (2016). Les figurines anthropomorphes en terre cuite du Proche-Orient et du Caucase entre le 10e et le 6e millénaire av. J.-C. : marqueurs
culturels et témoins d’échanges124-Sorbonne.


Hamon, C., Jalabadze, M., Agapishvili, T., Baudouin, E., Koridze, I., Messager, E. (2016). Gadachrili Gora : a new Neolithic Excavation within the Shulaveri Group (Chramis Valley, Georgia)Quaternary International, n°395, p. 154-169. 

Lyonnet, B., Guliyev, F., Bouquet, L., Bruley-Chabot, G., Samzun, A., Pecqueur, L., Jovenet, E., Baudouin, E., Fontugne, M., Raymond, P., Degorre, E., Astruc, L., Guilbeau, D., Le Dosseur, G., Benecke, N., Hamon, C., Poulmarc’h, M., Courcier, A. (2016). Mentesh Tepe, an early settlement of the Shomu-Shulaveri Culture in AzerbaidjanQuaternary International, n°395, p. 170-183. 

Palumbi, G., Guliyev, F., Astruc, L., Baudouin, E., Berthon, R., D’Anna, M.-B., Decaix, A., Gratuze, B., Hamon, C., Poulmarc’h, M., Alakbarov, V. (soumis). New data and perspectives on the early stages of the Neolithic in the Middle Kura River Valley (South Caucasus). The 2017-2019 excavations at Kiçik Tepe, Western Azerbaijan, Archaeological Research in Asia.  


Communication dans un colloque

 
Baudouin, E., Lyonnet, B., Hamon, C. (2018). Architectural Techniques and Cultural Relationships between the Caucasus and Mesopotamia at the beginning of the sixth Millenium B.CIn Carolyne Douché, Fiona Pichon (dir.), Routes de l’Orient, Actes I, From the Caucasus to the Arabian Peninsula: Domestic Spaces in the Neolithic, p. 49-84.
 


Autres production 

CV

Publications extraites de HAL affiliées à TRACES : UMR 5608

Informations complémentaires

 

Association Routes de l'Orient

Co-fondateur (2012), vice-président (2012-2014) et président (2015) de le l’association Routes de l’Orient (https://rdorient.hypotheses.org)  

Routes de l’Orient est une association inter-universitaire crée en 2012 dont l’objectif est de promouvoir l’archéologie orientale auprès d’un large public. L’association a choisi pour cela quatre moyens d’actions :
1) L’investissement des médias par la création d’un site internet, d’une page twitter et d’une page facebook dont l’objectif est d’apporter un flot continu d’informations sur l’actualité de la recherche en Orient ancien ;
2) La publication d’une revue scientifique dont à ce jour sept numéros sont déjà parus ;

3) L’organisation de rencontres scientifiques internationales (en 2015, en 2017 et en 2018) ;
4) La médiation culturelle en intervenant en milieu scolaire ou carcéral (Routes de l’Orient a obtenu en 2016 l’agrément de l’Education Nationale pour l’Académie de Paris).