Travaux et Recherches Archéologiques
sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés
UMR 5608 T.R.A.C.E.S

du 3 mai 2017 au 7 juin 2017
Les 22 mars, 19 avril, 3 et 17 mai et 7 juin 2017
Les conférences ont lieu le mercredi de 18h30 à 20h00.

Après vous avoir proposé en 2016 de voyager dans le temps au cœur des cités anciennes, le laboratoire TRACES s’associe au Musée Saint-Raymond pour vous inviter cette année à plonger dans l'univers des nouvelles technologies. Prochaine conférence le 3 mai : "Les analyses de laboratoire au service de la restitution des circuits d'échange des métaux" par Marie-Pierre Coustures

ill-Mercredis-archeo-2017.jpg

ill-Mercredis-archeo-2017.jpg


Les Mercredis de l'Archéologie - 2017
"Les sciences et les techniques en archéologie"


De l'infiniment petit jusqu'à l'acquisition 3D et la prospection à grande échelle, les terrains de recherche de l'archéologie se transforment et se diversifient. Venez découvrir comment des techniques innovantes permettent aujourd’hui à l'archéologue de voir les sociétés passées sous un jour nouveau. Et si, sous l'oculaire d'un microscope, votre histoire n'était pas si lointaine ?

Toutes les conférences sont gratuites mais la réservation est obligatoire. Voir les infos ci-dessous.

Programme

* 22 mars 2017 - Conférence de Camille Bourdier, Maître de conférences en art préhistorique à l'université Toulouse 2-Jean-Jaurès, UMR TRACES 5608, et co-responsable du Master « Arts, Sociétés, Environnements de la Préhistoire et de la Protohistoire : Europe, Afrique ».
"Nouvel éclairage sur l'art pariétal paléolithique : les outils 3D au service de la recherche et du public"

Si les technologies 3D livrent un enregistrement précis et pertinent des graphismes pariétaux, elles offrent également des applications particulièrement intéressantes pour leur analyse. À travers des traitements sur nuage de points et des simulations, elles autorisent un large éventail de manipulations touchant autant à l’observation qu’à l’étude des œuvres pariétales. Elles permettent notamment une perception affinée de leur volumétrie, et deviennent des outils de comparaison de formes très utiles dans la reconstruction des chronologies pariétales et dans l’appréhension des analogies entre différents sites.
Légende : Prise de mesures sur l’objet 3D : longueur du corps du bouquetin femelle du Roc-aux-Sorciers (Abri Bourdois, panneau des bouquetins)© Geneviève Pinçon. MCC

Réservation des billets sur le site EventBrite
en cliquant ICI. 

-----------------------------------------------------------------------------------------


* 19 avril 2017 - Conférence de Nicolas Teyssandier, Chercheur au CNRS, UMR 5608-TRACES - Chargé de mission Préhistoire-Archéologie, Institut Ecologie et Environnement du CNRS.
"Thinking small : Innovations, technologies et miniaturisation au temps de la préhistoire"
Ce début de 21e siècle est marqué par un progrès technologique toujours plus rapide. La science connaît de manière concomitante de fantastiques avancées et la Préhistoire et l’évolution humaine n’échappent pas à ce mouvement : technologies 3D, paléogénétique et paléogénomique, analyses isotopiques ou datations toujours plus précises sont autant de domaines contribuant à l’avancée fulgurante de nos connaissances sur les sociétés de la Préhistoire. Dans un cycle de conférences destiné à présenter les technologies innovantes appliquées en archéologie, j’ai choisi de remonter le temps et de vous parler, non pas des outils des préhistoriens mais de ceux des préhistoriques, en évoquant une tendance de fond dans l’histoire des techniques : la miniaturisation, un phénomène très actuel qui ne date pas d’hier.

Réservation des billets sur le site EventBrite en cliquant ICI.

----------------------------------------------------------------------------------------


 * 3 mai 2017 - Conférence de Marie-Pierre Coustures, Ingénieur d'études (UT2J-TRACES) - Co-responsable de l'équipe "Histoire et Archéologie du Métal" (avec la collaboration de Sandrine Baron et Jean Milot)
"Lingots de plomb et barres de fer des épaves romaines des Saintes-Maries-de-la-Mer : les analyses de laboratoire au service de la restitution des circuits d'échange des métaux."
A travers l’étude des cargaisons de lingots de plomb et de barres de fer d’épaves romaines retrouvées au large des Saintes-Maries-de-la-Mer en Méditerranée, nous verrons comment les archéologues, historiens et archéomètres sont parvenus à restituer les circuits commerciaux de ces métaux stratégiques au temps de César et d’Auguste. Des années 1950 jusqu’en 2016, vous découvrirez comment les analyses de laboratoire sont venues renouveler l’approche archéologique et historique du commerce des métaux aux périodes anciennes.



Réservation des billets sur le site EventBrite en cliquant ICI.

A lire : "Les objets du passé livrent leurs secrets" un article de Marie-Pierre Coustures et Sandrine Baron dans le "Petit illustré de la Microscopie" (éd. CNRS. et La Dépêche, 2016).

-----------------------------------------------------------------------------------



* 17 mai 2017 - Conférence de Nicolas Poirier, Chargé de recherche au CNRS, UMR5608-TRACES.
"Les drones, nouveaux outils de la recherche archéologique"
Le développement récent de l'usage des drones a modifié le travail de l'archéologue. Ces petits engins faciles d'accès, couplés à des capteurs perfectionnés, font désormais partie  de la panoplie du chercheur en archéologie. Que ce soit pour la  détection de vestiges enfouis, ou la capture en 3D de sites et monuments historiques, ils permettent un gain d'information et une plus grandes souplesse d'utilisation par rapport aux méthodes traditionnelles.


Visitez le blog sur l'utilisation des drones en archéologie : http://blogs.univ-tlse2.fr/archeodrone/

Réservez vos billets sur le site EventBrite en cliquant ICI.

-----------------------------------------------------------------------------------------------


* 7 juin 2017 - Conférence de Vincent Ard, Chargé de recherches au CNRS, UMR5608-TRACES.
"Nouveau regard sur le mégalithisme de la façade atlantique au Néolithique par les outils 3D et la géophysique"
Les mégalithes (dolmens et menhirs), premières architectures monumentales d’Europe occidentale, ont depuis toujours attisé la curiosité. Ils symbolisent à eux seuls l’univers symbolique des sociétés néolithiques et leur capacité à mettre en œuvre des chantiers de construction titanesques. D’abord fouillés pour leur contenu, parfois très riche en mobilier, dès le XIXe siècle, ces mégalithes font l’objet de fouilles de plus en plus fines depuis une cinquantaine d’années. L’arrivée de nouveaux moyens d’étude, tels la 3D et la prospection géophysique, offre l’opportunité de percevoir ces architectures et leur environnement comme les bâtisseurs néolithiques ont pu les percevoir.

 
Légende : Restitution en 3D de la porte en pierre du dolmen de la Motte de la Jacquille à Fontenille, Charente (réalisation Archeotransfert).

 

Réservation des billets sur le site EventBrite en cliquant ICI.
 
 

Lieu(x) :
Musée Saint-Raymond, musée des Antiques de Toulouse

 

 

 

Logo Sciences en marche

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page