Travaux et Recherches Archéologiques
sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés
UMR 5608 T.R.A.C.E.S

Accueil TRACES > Formation par la recherche

DUCASSE Sylvain

Thèse soutenue le 29 avril 2010 à l'université de Toulouse 2 le Mirail, sous la direction de Michel BARBAZA.

Titre
La "parenthèse" badegoulienne : fondements et statut d'une discordance industrielle au travers de l'analyse techno-économique de plusieurs ensembles lithiques méridionaux du Dernier Maximum Glaciaire.

Jury
Michel BARBAZA, Professeur, Université de Toulouse 2 (Directeur)
François BON, Maître de conférences, Université de Toulouse 2 (Tuteur)
Pierre BODU, Chargé de recherche CNRS, Université de Paris X
Jacques JAUBERT, Professeur à l'Université de Bordeaux I (Rapporteur)
Dominique SACCHI, Directeur de recherche émérite CNRS, Université de Toulouse 2
Boris VALENTIN, Maître de conférences HdR, Université de Paris I (Rapporteur)
J. ZILHAO, Professeur, Université de Bristol

Résumé
Improbable enfant du solutréen, le Badegoulien, composé d'industries souvent dépréciées technologiquement, a d'abord été indexé au Magdalénien sous les traits d'une industrie en devenir. Rapidement contesté par l'enchaînement des découvertes, ce statut s'est finalement effacé devant leur originalité : à l'aube des années 90 prime ainsi l'idée d'une autonomie « culturelle » que les premières analyses technologiques vont contribuer à affermir.
Embrassant une zone géographique jusqu'ici peu investie (Landes, Lot, Aude) et ce, à travers un corpus d'industries constituant un panel représentatif de la variabilité de ces assemblages, notre analyse a poursuivi deux objectifs : tenter, d'une part, de cerner au mieux les comportements techno-économiques badegouliens ainsi que les raisons de cette variabilité et, d'autre part, éprouver la réalité de cette « parenthèse » sur le plan diachronique.
Si l'architecture techno-économique des premières industries lithiques badegouliennes nous apparaît en définitive très éloignée des données aujourd'hui disponibles sur la fin du Solutréen - attestant d'une recomposition probablement rapide de ces normes techniques -, la rupture souvent évoquée avec le Magdalénien (moyen) se trouve adoucie par les liens existant entre Badegoulien récent et Magdalénien inférieur. Ainsi, introduisant sur le plan des équipements lithiques une coupure assez nette au début du LGM, ce techno-complexe va pourtant s'insérer dans une dynamique marquée par une transformation graduelle des comportements techno-économiques, ceci malgré une modification substantielle des normes techniques régissant le registre osseux entre la fin du Badegoulien et les débuts du Magdalénien.

Mots-clés
Dernier Maximum Glaciaire, France méridionale, Badegoulien, industries lithiques, analyses techno-économiques, dynamiques évolutives.

Summary
The Badegoulian has long been considered as an early stage of the Magdalenian. However, these past decades, a growing amount of discoveries has altered this image and, since the early 1990's, supported by the first technological analyses, the idea of a « cultural » autonomy of the Badegoulian techno-complex has been now commonly accepted.
By tacking into account a large sample of assemblages illustrating the whole variability of this peculiar techno-complex, from a geographic area poorly documented (Landes, Lot, Aude), this work aims to answer to two questions: on the one hand, we try to identify and to propose some understanding keys of the Badegoulian techno-economic behavioral variability; on the other hand, its independence reliability has been tested. While the techno-economical bases of the first Badegoulian industries appear to be fundamentally different from the available data for the end of the Solutrean, testifying to a fast shift of its technical traditions, the break with the middle Magdalenian is largely smoothed by the links between the late Badegoulian and the early Magdalenian. Thus, introducing a rupture at the beginning of the LGM, the Badegoulian is part of gradual changes of the technical behaviors applied to lithic equipments, even though a sensible transformation of the technical traditions within the bone industry production occurred during the transition with the Magdalenian.

Key-words
Last Glacial Maximum, Southern France, Badegoulian, lithic industries, techno-economic analysis.


 

 

 





Logo Sciences en marche

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page