Travaux et Recherches Archéologiques
sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés
UMR 5608 T.R.A.C.E.S

Accueil TRACES > Equipes et pôles de recherche > RHAdAMANTE

PCR Emile Cartailhac (1845-1921) : « jalons d’une carrière au service de l’archéologie »


Responsables
Sandra PÉRÉ-NOGUÈS (UT2J TRACES UMR 5608)
Sébastien DUBOIS

Équipe
François Bon (TRACES/Université UT2J)
Marc Comelongue (Archives Municipales de Toulouse)
Noël Coye (TRACES/Université UT2J)
Sébastien Dubois (TRACES/Université UT2J)
Julien Garrant
Arnaud Hurel (IPH – Museum National d’Histoire Naturelle, Paris)
José Maria Lanzarote Guiral (MMSH Aix-Marseille)
Sandra Péré-Noguès (TRACES/Université UT2J)
Alice Piton (TRACES/Université UT2J)
Yann Potin (Archives Nationales)

Institutions partenaires
Association Louis Begouën
SICD Livre ancien – PRES Toulouse1
Archives Municipales de Toulouse
Museum Histoire Naturelle de Toulouse

Financement
DRAC Midi-Pyrénées

Mots-clés
Cartailhac, histoire de l’archéologie, préhistoire, protohistoire, Toulouse, Midi-Pyrénées

Présentation
Ce programme vise à une étude de la carrière d’un des savants les plus importants de la région Midi-Pyrénées. Archéologue, conservateur, professeur, directeur de revues, président de la Société archéologique du Midi de la France, Emile Cartailhac joua un rôle très important dans le paysage scientifique régional, national et international, qu’il est aujourd’hui possible d’analyser grâce à de nombreuses ressources documentaires (correspondance, notes de cours, articles, livres…), autant d’archives qui doivent faire l’objet d’une valorisation scientifique. Cette enquête amorcée depuis deux ans a déjà donné des résultats intéressants non seulement sur le rôle d’Emile Cartailhac dans les réseaux savants de son temps grâce à l’analyse d’une partie de sa correspondance active retrouvée dans d’autres fonds nationaux et régionaux, mais aussi sur les « terrains de l’archéologue », à savoir ses voyages (en particulier l’Espagne et les Baléares), son étude du mégalithisme en Aveyron et ses diverses missions dans les grottes ariégeoises (Marsoulas, Gargas, Niaux, Mas d’Azil).Ces recherches pourront apporter un éclairage historiographique à d’autres programmes en cours sur ces sites.

Publications
Dubois, S. et Péré-Noguès, S. 2015. « Emile Cartailhac (1845-1921) et les débuts d’une archéologie institutionnelle en Midi toulousain », dans Colloque de l’Institut d’Etudes méridionales, Toulouse, PUM, à paraître.
 


 

 

 

Logo Sciences en marche

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page