Travaux et Recherches Archéologiques
sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés
UMR 5608 T.R.A.C.E.S

Accueil TRACES > Equipes et pôles de recherche > RHAdAMANTE

Membre associé

Olivier BOYER

Coordonnées :
Laboratoire TRACES – UMR 5608 Université de Toulouse Jean Jaurès Maison de la Recherche 5, allée Antonio Machado 31058 TOULOUSE Cedex 9
Téléphone :
06.72.56.59.88
Mél :
boyer.sorez@wanadoo.fr
Structure(s) de rattachement :
Equipe RHAdAMANTE - Recherches en Histoire et Archéologie des Âges des Métaux et de l'Antiquité en Europe

Discipline(s)

ARCHEOLOGIE

Fonction

Archéologue
Archéomorphologue

Discipline(s) enseignée(s)

Allocataire-moniteur pendant trois ans, puis ATER pendant un an, j'ai enseigné l'archéologie, l'architecture romaine, l'art grec et la céramologie antique à l'Université de Toulouse II (cours de L1 à L3, CM et TD, évaluation écrite et orale des étudiants).
Appelé du contingent au Service Historique de l'Armée de Terre (Château de Vincennes), j'ai été chargé de cours à l'Ecole du Louvre (céramologie médiévale).

Thèmes de recherche

Spécialisé en archéologie de l’espace rural, je m’intéresse plus particulièrement aux questions relatives à l’occupation du sol et à la morphologie agraire antique. Dans le cadre de ma thèse de doctorat sur les campagnes nîmoises dans l’Antiquité (microrégion de Vaunage), j’ai analysé une base de données comportant 281 sites gallo-romains (datation, caractérisation typologique, classification hiérarchique, étude de répartition, réseaux d’établissements, dynamique de peuplement). Par ailleurs, l’étude archéomorphologique des parcellaires m’a permis de mettre en évidence le rôle des centuriations Nîmes A et Nîmes B dans la genèse du paysage rural (mode de répartition des secteurs structurés, évaluation des contraintes environnementales, approche quantitative et métrologique des parcellaires isoclines, mesure de l’impact des limitations sur la voirie et le réseau hydrographique, découverte d’une nouvelle centuriation nîmoise ou centuriation Nîmes D). Enfin, l’analyse croisée des données relatives à l’occupation du sol, à la morphologie agraire et aux systèmes de culture a livré de nombreuses informations sur la dynamique territoriale et sur les principales phases de mutation de la structure agraire vaunageole entre la conquête de la Gaule transalpine et la fin de l’Antiquité.

Activités / CV


 
  

Illustration : Calage théorique de la centuriation Nîmes D et vignette gromatique. On notera, en particulier, la présence d’un ensemble parcellaire cohérent en forme de triangle isocèle. Ce dernier, situé dans la partie Est de la Vaunage, à 8 km au sud-ouest de la ville de Nîmes, respecte les normes de la métrologie agraire romaine. Appuyé sur un decumanus de la centuriation Nîmes D, il offre une base de 10 centuries, une hauteur de 5 centuries et deux de ses côtés sont construits suivant l’axe des diagonales. Développé en bordure de la plaine littorale, au contact des premiers contreforts des garrigues nîmoises, ce triangle parcellaire pourrait peut-être correspondre à une limite de pertica. En effet, si on le compare aux structures triangulaires représentées en bordure de centuriation sur plusieurs vignettes de traités gromatiques (cf. exemple, vignette du manuscrit Arcerianus A, La20, 3-6, fig. 19), il y a tout lieu de croire que nous sommes en présence du même type de formation. Cette hypothèse, jusqu’alors inédite (thèse, O. Boyer, 2004), permet de proposer une nouvelle lecture des miniatures d’arpentage et pourrait témoigner, localement, de l’adaptabilité des réseaux face aux contraintes topographiques et territoriales.
 
 
_______________________________________________________


Docteur en Sciences de l’Antiquité, qualifié aux fonctions de Maître de conférences en 2005 et 2009.

Mots clef : centuriations romaines, paysages antiques, archéologie agraire, dynamiques territoriales, formes de l’habitat, systèmes de peuplement, agglomérations secondaires, villae gallo-romaines, histoire rurale, processus d’acculturation.

Travaux en cours : Mes recherches de terrain, appliquées aux campagnes de la cité de Nîmes et à la microrégion de Vaunage, portent sur l’influence exercée par les centuriations romaines dans la genèse du paysage rural, sur l’étude spatio-temporelle des établissements ruraux, sur les modes de structuration des terres en bordure de « pertica », sur la prise en compte des épandages agraires dans l’approche des espaces cultivés.

Opérations de terrain

*Responsable d’opérations archéologiques en Languedoc-Roussillon, j’ai dirigé différentes équipes de recherches : fouilles du cimetière médiéval de Clarensac (Gard, 1996) ; fouilles de la villa gallo-romaine d’Ardejan (Gard, Saint-Côme 2000-2001) ; campagnes de prospections systématiques (Vaunage, Gard, 1996-2004).
*Attaché de conservation du patrimoine au Pôle d’Archéologie Interdépartemental Rhénan (PAIR), j’ai réalisé un bilan sur la question des centuriations romaines dans la plaine d’Alsace (Sélestat, 2005).
*Chargé d’étude pour Oxford Archéologie Méditerranée (OAMED), j’ai conduit une étude environnementale autour du Mausolée gallo-romain du Vignaud 3 (Langlade, 2010).

Eléments de bibliographie

Ma bibliographie est disponible en ligne sur le site http://www.archeophile.com/

1999 - BOYER, O., Inventaire archéologique des communes de Caveirac, Clarensac, Langlade, in M. Provost et alii, Carte archéologique de la Gaule, le Gard, 30/2, Paris, 1999, p. 307-310 « Caveirac », p. 323-328 « Clarensac », p. 397-399 « Langlade ».
2003 - BOYER, O., avec le concours de F. FAVORY et F.-P. TOURNEUX, Morphologie agraire et réseaux d’établissements : de l’analyse relationnelle à la définition de liens. L’exemple de la Vaunage gallo-romaine, in F. Favory et A. Vignot dir., Actualités de la recherche en Histoire et Archéologie agraires, Actes du Colloque AGER V, 19-20 septembre 2000 à Besançon, Besançon : Presses Universitaires Franc-Comtoises, 2003, p. 325-337.
2004 - BOYER, O., La structure agraire de la Vaunage dans l’Antiquité. Compte-rendu de thèse, Bulletin de l’association d’étude du monde rural gallo-romain, décembre 2004, AGER 14, p. 34-35.
2007 - BOYER, O., Protohistoire et Antiquité de Caveirac, in J.-M. Roger dir., Caveirac, porte de la Vaunage, Nages-et-Solorgues : éd. Maurice Aliger, 2007, p. 35-76.
2011 - BOYER, O., Protohistoire et Antiquité de Calvisson, in J.-M. Roger dir., Calvisson, capitale de la Vaunage, Nages-et-Solorgues : éd. Maurice Aliger, 2011, p. 59-119.
2011 – BOYER, O., FEUGERE, M., HAYDEN, C., MICHEL, J., SILVEREANO, S., L’édifice du Haut-Empire, in C. Hayden et J. Michel dir., Le Vignaud 3 (Langlade, Gard), Volume II, Occupation funéraire antique, Rapport final d’opération, Fouilles archéologiques préventives, SRA Languedoc-Roussillon et Oxford Archéologie Méditerranée, 2011, p. 461-473.
 
 Fiche mise à jour : mars 2015

 

 

 

Logo Sciences en marche

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page